Acteurs trans-méditerranéens dans un quartier cosmopolite. Juifs et musulmans à Belleville (Paris XXe), entre tolérance et conflit

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Belleville, quartier de l’Est parisien, est une implantation dans le Nord de l’ancien cosmopolitisme méditerranéen, avec une forte présence de maghrébins juifs et musulmans. Mais la coexistence n’a pas été toujours été facile, notamment lors des émeutes de juin 1968 qui ont opposé les deux communautés. Cet article interroge cet événement comme révélateur du modèle de cosmopolitisme local. Dans le contexte agité des événements de mai 1968 et du premier anniversaire de la Guerre des Six Jours, les divers observateurs ont attribué l’émeute de Belleville à des tensions entre éternels ennemis, à un complot sioniste, à un complot arabe, ou à un complot capitaliste selon leur goût. The district of Belleville, in eastern Paris, is a kind of northern transplantation of the former cosmopolitanism of the Mediterranean, with Jewish and Muslim North Africans living side by side. But this coexistence has not always been trouble-free, such as during the riots of June 1968 between the two communities. This article explores that event as revealing of the local model of cosmopolitanism. In a context of upheaval, with the events of May 1968 and the first anniversary of the Six Day War, different observers attributed the Belleville riot to ancient hatreds, to a Zionist conspiracy, an Arab conspiracy or to a capitalist conspiracy according to taste.
Original languageEnglish
Pages (from-to)287-298
JournalCahiers de la Méditerrannée
Volume67
Publication statusPublished - 2003

    Fingerprint

Cite this